top of page

Que peuvent cacher les difficultés attentionnelles ?

Est-ce que des difficultés attentionnelles riment toujours avec un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ? Pas nécessairement ! En fait, le professionnel qui pourra poser un diagnostic (ou se prononcer sur l’absence de trouble) sur le développement neurologique de votre enfant est un psychologue, un neuropsychologue ou encore un médecin généraliste. Néanmoins, avant de se rendre à cette étape, il est possible de mettre en place des stratégies afin d’écarter des hypothèses et de voir s’il est possible d’apaiser votre quotidien.



Parce que nous vous comprenons ; ce n’est pas toujours évident d’accompagner son enfant alors que nos propres émotions nous empêchent parfois d’y voir clair ou encore que nos connaissances sur un sujet spécifique sont limitées. Vous êtes un parent extraordinaire et nous sommes là pour vous soutenir dans ce moment un peu plus déstabilisant.


La pointe de l’iceberg


De façon générale, les gens associent vite les difficultés attentionnelles au trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité. Toutefois, ce n’est pas si simple. 🤯 Pour avoir une vision plus complète, on peut s’imaginer que les difficultés attentionnelles représentent la pointe d’un iceberg, car c’est ce qui est visible et observable. En revanche, la plus grande partie de l’iceberg se trouve sous l’eau. Ce qui est caché, c’est la raison des difficultés présentées. 🤔 Bien évidemment, un problème neurologique (TDAH) peut expliquer les difficultés attentionnelles. En collaboration avec l’éducatrice ou l’enseignant.e de votre enfant, vous pourrez décider si une évaluation serait bénéfique dans le cas de votre enfant. En tout temps, gardez en tête que vous n’êtes pas seul.e et que de l’aide est disponible.


Toutefois, dans l’attente d’une évaluation éventuelle ou encore dans le but d’implanter des stratégies pour faciliter le quotidien de votre enfant, mais voici d’autres hypothèses auxquelles penser :

  • symptômes de stress et d’anxiété;

  • difficultés comportementales;

  • tâches trop difficiles à accomplir;

  • soucis reliés à un environnement de vie;

  • conception du temps non acquise;

  • fonctions exécutives immatures;

  • etc.

Ces exemples peuvent effectivement s’exprimer comme des difficultés attentionnelles. Parfois, c’est une combinaison de deux ou plusieurs raisons qui les provoque. Pour bien accompagner un enfant avec des difficultés d’attention, il faut avoir une bonne connaissance de ce dernier ainsi que de son environnement pour bien analyser la situation.

C’est d’ailleurs pour cette raison que votre collaboration lors d’un suivi auprès d’une professionnelle est primordiale. Vous êtes une mine d’or précieuse et vous pouvez nous aider à dresser un portrait de la situation de l’enfant.


Donc, lorsque vous amorcez un suivi auprès d'une professionnelle, ne sous-estimez pas votre rôle puisque vous pouvez apporter une tonne d'informations pertinentes pour nous aider à bien évaluer le développement de votre enfant.


En attendant l’évaluation officielle, que puis-je faire ?


Si vous sentez que votre enfant nécessite une évaluation auprès d’un professionnel, comme mentionné précédemment, c’est le psychologue, le neuropsychologue ou le médecin qui pourra évaluer et poser une conclusion sur la présence ou non d’un trouble neurologique. Vous pouvez toujours en discuter avec l’enseignant.e de votre enfant afin de valider si vos observations sont similaires à celles de l’enseignant.e.


Toutefois, cela ne veut pas dire que vous devez attendre le fameux appel salvateur en vous tournant les pouces ! Eh oui, notre équipe peut vous aider à soulager votre quotidien et mettre en place des stratégies selon vos inquiétudes, nos observations et notre expertise.


Les études proposent des stratégies générales qui sont bénéfiques pour soutenir l’attention des élèves. Pensons notamment à l’aménagement d’un lieu de travail adéquat, la formulation des consignes ou encore l’utilisation d’un support visuel, etc.


Ainsi, lorsque le rapport officiel du psychologue, du neuropsychologue ou du médecin sera disponible, nous pourrons poursuivre et adapter les moyens utilisés selon ses recommandations.


Sachez que l’équipe de la clinique ORpair peut vous accompagner afin de trouver des moyens pour favoriser l’attention de votre enfant selon ses différents besoins et les différents contextes dans lesquels il se trouve. Prenez rendez-vous dès maintenant.


Article rédigé par Aurélie Lafontaine, éducatrice spécialisée et candidate à la maîtrise en orthophonie

273 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page