top of page

L’inhibition : comment aider son enfant à activer son petit frein interne?

Dernière mise à jour : 18 avr. 2023

Vous avez l’impression que votre enfant ne sait pas s’arrêter au bon moment ? 😧

Il fait toujours le petit geste de trop ? 😵

Il dit tout ce qui lui passe par la tête ? 😖


Toutes ces questions ont un lien entre elles : l’inhibition. L’inhibition s’agit d’une fonction exécutive qui s'apparente à notre petit frein interne ou notre filtre. Sachez que cette fonction complexe s’acquiert avec le temps et se développe jusqu’au début de l’âge adulte ou même jusqu’à 40 ans selon certaines études ! 😅


Les parents, coachs en émotions


Vous comprendrez alors qu’il est difficile pour l’enfant de s’inhiber dans ses comportements pour que ces derniers soient plus socialement acceptables. Un travail de fond doit être fait pour en venir à mieux comprendre comment on peut activer notre petit frein/filtre interne.


En tant que parent, notre rôle est d’accompagner l’enfant dans le développement de cette fonction exécutive, ce qui inclut notamment de passer par plusieurs émotions désagréables, crises ou situations plus conflictuelles. En servant de modèle et d’accompagnateur, vous permettez ainsi à votre enfant de s’exercer à gérer ces émotions intenses. Et comme dans le sport, c’est en pratiquant qu’on devient meilleur! Alors courage, cher parent, vous ne traversez pas ces crises en vain. Votre petit trésor apprend à accueillir les grandes émotions en votre compagnie.


Quelques pistes de réflexion

  • Amener l’enfant à nommer ses émotions;

  • Amener l’enfant à reconnaître les sensations physiques en lien avec ses différentes émotions;

  • Amener l’enfant à mieux se comprendre c’est-à-dire à se questionner sur des enjeux comme : Quels sont ses signes avant-coureurs ? Quels sont ses réveille-colères ? Quelles sont les paroles qui le blessent ?

Ces pistes ne sont que suggestives. Ce qui importe le plus, c’est que vous soyez toujours en connexion avec votre enfant pour le guider dans sa régulation. Nous appelons cela de la co-régulation ! Voici d'ailleurs un article de blogue à ce sujet.


Évidemment, l’inhibition exerce un rôle dans plusieurs sphères de nos vies. Bien sûr, en ce qui concerne les émotions, comme que vous venez de le lire dans la section précédente, mais aussi dans les relations interpersonnelles ainsi que dans le cheminement scolaire.


Comment utiliser le pictogramme du « Stop » pour aider mon enfant à appliquer les stratégies d'inhibition en contexte d’apprentissage scolaire? 🛑

C’est une bonne idée d’utiliser l’image du « Stop ». Par contre, lorsqu’un aide-mémoire est présent en permanence, il vient à faire partie du décor, en quelque sorte. Donc, il se peut qu’il passe inaperçu. 🤷‍♀️ Il pourrait être une bonne idée d’enseigner aux élèves à quel moment ils en ont besoin et de le mettre sur leur bureau. Par exemple, seulement lorsqu’il s’agit d’un contexte propice à l’utilisation de cette stratégie comme lors de la lecture d’une compréhension de texte ou la réalisation d’une situation-problème. 👍 L’enseignant serait d’une aide précieuse pour faire des rappels pour les aider à cibler les moments où ils en ont besoin. Enfin, sachez que si votre enfant a besoin d'un petit coup de plus supplémentaire, nos professionnelles peuvent vous venir en aide. Les fonctions exécutives, la clinique ORpair en mange! Prenez rendez-vous dès maintenant.


☎ 418 998-6251 | info@cliniqueorpair.com


Article rédigé en collaboration avec Aurélie Lafontaine, éducatrice spécialisée et étudiante à la maîtrise en orthophonie ainsi que Frédérique Cliche, orthopédagogue et directrice des opérations de la clinique ORpair





700 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page