L’habillement, comment rendre ce moment plus stimulant ?

Avec les tout-petits, l’heure de l’habillement peut présenter son lot de défis : l’enfant prend trop son temps à votre goût pour mettre son pantalon, votre plus vieux de 5 ans ne veut pas mettre son manteau alors que vous devez habiller sa petite soeur, il ne vous reste que 15 minutes pour aller porter les enfants et arriver à l’heure au boulot… Ouf ! Tout cela semble si épuisant ! Par contre, il est possible de rendre ce moment de routine plus agréable et plus stimulant ! En effet, cette petite période de la journée peut être remplie d’une foule d’apprentissages au niveau du développement global de votre enfant. Allons découvrir comment stimuler le développement socioaffectif, langagier, cognitif et moteur.



Développement socioaffectif


Pour faire du pouce sur l’article intitulé «Donner des responsabilités aux enfants : pourquoi, quand et comment?», donner des responsabilités aux enfants peut vous aider à alléger votre quotidien, mais peut aussi favoriser le développement de votre enfant de façon positive.


Pendant la période de l’habillement, il est bien d’essayer de donner du temps à l’enfant pour que celui-ci tente de s’habiller seul. Cela l’amènera non seulement à développer son autonomie, mais mettra en branle sa tolérance à la frustration. Effectivement, le fait de devoir remettre son chandail parce qu’il est à l’envers, de boutonner son pantalon et de mettre ses souliers dans les bons pieds peuvent être toutes des situations frustrantes pour l’enfant. Que faire comme parent à ce moment ? Laisser son enfant persévérer et l’encourager à poursuivre. Si jamais la tâche est trop difficile, vous pouvez l’aider en débutant la tâche, par exemple, tout en laissant votre enfant la terminer. Vous pouvez utiliser le fait qu’il termine la tâche pour le féliciter, ce qui fera en sorte qu’il voudra réessayer la fois d’après.


Développement langagier


Est-ce qu’on peut vraiment stimuler le langage de notre enfant lors de l’habillement ? La réponse est tout simplement : «Oui !». Voici trois manières pour y arriver :


  • Tout d’abord, vous pouvez vous habillez en même temps que votre enfant en nommant les vêtements que vous mettez sur vous. Par exemple : «Je mets ma tuque rouge. Tu mets ton foulard mauve.» Cela exposera votre enfant à divers mots et différentes structures de phrases, en plus de lui offrir un bon modèle quant à l’utilisation de certains pronoms.

  • Aussi, en prenant le même exemple, l’augmentation de son vocabulaire sera favorisé, car il sera exposé à des mots fréquents plusieurs fois dans la semaine.

  • Ensuite, vous pouvez en profiter pour travailler la compréhension des consignes. Par exemple, vous pouvez lui dire de « Mettre ses bas et, après, mettre ses pantalons». Cela stimulera le volet réceptif du langage.

Bref, quelques idées sont nommées ici, mais il en existe plusieurs autres. Pouvez-vous en nommer ?


Développement cognitif


Il y a plusieurs opportunités de développer le développement cognitif de votre enfant.


  • Par exemple, l’habillement est un bon moment pour stimuler le nom de différents vêtements. Cela va de pair avec le développement du langage de l’enfant.

  • Aussi, profitez-en pour nommer les couleurs des vêtements que vous portez. Cela l’aide à développer sa connaissance et sa reconnaissance des couleurs.

  • Pour aller un peu plus loin, vous pouvez stimuler l’apprentissage des différentes parties du corps en nommant sur quelle partie du corps vous mettez le vêtement.


Bref, votre imagination est la clé du succès pour favoriser le développement cognitif lors de l’habillement, car il y a plusieurs façons de s’y prendre.


Développement moteur


On peut dire ici que le développement moteur est stimulé de façon naturelle lors de l’habillement.


  • En effet, par exemple, l’enfant devra s’orienter dans son propre espace pour savoir où mettre sa tête dans son chandail.

  • Aussi, il devra utiliser sa motricité fine pour attacher son bouton de pantalon ou monter sa fermeture éclair. C’est aussi le bon moment pour apprendre à un enfant à faire ses boucles de souliers.


Ainsi, comme vous voyez, en favorisant l’autonomie (développement socioaffectif) de votre enfant lors de l’habillement, celui-ci développe parallèlement sa motricité.


Bref, voici quelques exemples pour stimuler le développement global de votre enfant lors de l‘habillement. Il est à noter que des exemples donnés dans une sphère de développement en particulier pourraient se retrouver dans une autre sphère, car elles sont interdépendantes. Quels sont vos trucs de votre côté ? Sachez que le but de cet article est de vous faire voir que l’on peut stimuler son enfant au quotidien sans nécessairement s’asseoir à la table pendant 30 minutes pour faire un activité obligatoire. En espérant vous avoir donné des idées pour rendre la stimulation des sphères socioaffective, langagière, cognitive et motrice plutôt simple à implanter dans votre quotidien.



Propriété intellectuelle et article écrit par : Aurélie Lafontaine, éd. spéc., étudiante au baccalauréat en psychoéducation





142 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout