top of page

Comment survivre (et même prendre plaisir) aux vacances d'été ?

Les vacances d’été peuvent être un moment magique tout comme un moment de stress dans plusieurs familles. Effectivement, pour certaines, vacances d’été riment avec plaisir assuré alors que pour d’autres, les vacances d’été riment avec période désenchantée. En effet, chaque famille vit ce moment de l’année de manière bien différente. Voici comment mieux comprendre pourquoi l’arrivée des vacances peut apporter des comportements dérangeants, comment faire pour réduire les risques de débordement et quel est l’élément clé pour s’enlever une part de stress pendant ce moment.


des enfants qui s'amusent dans une piscine

Pourquoi mon enfant adopte-t-il de nouveaux comportements ?


Pour un parent, il peut être déstabilisant et fâchant de voir son enfant adopter plus de comportements dérangeants à l’arrivée d’une si belle période de l’année. Ce changement peut amener plusieurs questionnements pour l’adulte :

  • Est-ce que mon enfant devient un enfant roi ?

  • Pourquoi, quand je me force à faire une activité avec lui, il la bousille ?

  • Qu’est-ce qui ne tourne pas rond avec mon enfant ?

Toutes ces questions sont légitimes, mais sachez qu’une raison principale des changements de comportement de l’enfant à la venue de l’été est LE CHANGEMENT DE ROUTINE. En effet, l’enfant, dans sa routine normale, sait à quoi s’attendre. Il régule alors une partie de ses émotions et ses comportements en conséquence de ce qui arrive dans la routine (d’ailleurs, nous vous invitons à lire l’article de blogue s’intitulant Qu’est-ce qu’une bonne routine pour mieux comprendre son importance).


Cependant, à l’approche des vacances d’été, ce cadre constant, cohérent et familier, avec lequel l’enfant est habitué de jongler, s’efface du jour au lendemain. En effet, l’heure du coucher change, les repas ne sont pas les mêmes, une journée papa travaille, l’autre c’est maman, une journée il reste à la maison, l’autre il va au camp de jour… Vous voyez à quel point plusieurs changements peuvent survenir rapidement ? Le but ici n’est pas de culpabiliser ! Il est normal que la routine change à cette période de l’année. C’est donc un bon moment d’amener son enfant à faire des apprentissages (car il va en vivre, des changements de routine dans sa vie !) et travailler sa flexibilité mentale.


L’important est de davantage comprendre pourquoi l’enfant adopte des comportements qui sont différents pour mieux intervenir sur le besoin plutôt que sur le comportement en tant que tel. Cela donne de meilleurs résultats. Continuez votre lecture au paragraphe suivant pour savoir quoi faire maintenant que vous comprenez davantage les comportements possiblement adoptés par l’enfant.


Comment réduire les risques de débordement ?


Il a été mentionné que l’une des causes principales des changements de comportement de l’enfant lors des vacances d’été est le changement dans la routine. Bien évidemment, il ne faut pas penser que cet aspect est le seul et unique déclencheur des comportements. Plusieurs autres causes peuvent être énumérées : fatigue émotionnelle, fatigue cognitive, surexcitation, etc. Cependant, nous nous pencherons sur la cause du changement de routine pour mieux comprendre comment réduire les risques de débordement.


Par le fait même, il faut alors agir sur la cause qui engendre les comportements, soit le changement de routine ici. Ainsi, vous pourriez :

  • Avertir l’enfant de la première chose qu’il devra faire en se levant le lendemain matin lorsque vous le mettez au lit;

  • Mettre un horaire visuel de base sur le réfrigérateur pour que l’enfant puisse savoir ce qui l’attend grossièrement (Pssst ! Nous vous invitons à lire l’article de blogue Quelle est l’importance des pictogrammes dans une routine ?);

  • Nommer à l’enfant qu’il se peut que des changements aient lieu dans sa journée;

  • Tenter de garder un horaire de sommeil qui est assez stable;

  • Etc.

Ainsi, vous l’aurez compris, il est important d’agir sur la cause des comportements et non sur le comportement lui-même. D’ailleurs, cette liste d’idées n’est pas exhaustive et nous vous conseillons de faire confiance à votre petite voix interne de parent pour trouver les meilleures solutions à vos défis !


des enfants qui s'amusent dans le sable

L’élément clé pour être moins stressé pendant les vacances : « Stopper » la comparaison !


Bien évidemment, de nos jours, la comparaison est si facile avec tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux. Aussi, un des éléments qui amène beaucoup de stress aux parents est de savoir ce que leur enfant va répondre à la première question qui leur sera posée au retour des vacances, soit : « Qu’est-ce que tu as préféré faire pendant ton été ? » 🫣


L’important est de se rappeler que l’enfant n’a pas à effectuer des activités les plus extraordinaires les unes des autres. Il a besoin de reconnecter avec toutes les personnes qu’il aime pour remplir son petit sac d’amour ou sa batterie émotionnelle, appelez-là comme vous le voulez ! « Stopper » la comparaison, soyez vous et votre enfant ressentira votre présence réelle et votre intégrité. D’ailleurs, vous pouvez consulter l’article de blogue La corégulation pour accompagner votre enfants dans ses émotions et ses comportements pour découvrir comment reconnecter.


En espérant que cet article vous ai permis de mieux comprendre ce qui se cachait sous les comportements qu’adoptent vos enfants lors de l’arrivée des vacances d’été en plus de mieux comprendre comment intervenir à ce niveau. Nous le répétons, l’important est que cette période de l’année se déroule en toute légèreté et avec beaucoup de PLAISIR !

Aurélie Lafontaine

Propriété intellectuelle et article écrit par : Aurélie Lafontaine, éd. sp., B. Éd., candidate à la maîtrise en orthophonie


257 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page