5 manières d'aider votre enfant à avoir confiance en lui


La confiance en soi se développe avec le temps. Chez un enfant, elle peut être favorisée par son entourage et sa famille.


Que la confiance en soi soit une composante de l’estime de soi ou que ces deux concepts soient distincts sans pour autant être dissociés, il importe de les différencier. La confiance en soi concernerait l’évaluation que l’on fait de nos propres compétences ou capacités face à des situations (ex. je me sens capable). Quant à l’estime de soi, elle concernerait l’opinion ou la perception que l’on a de soi, la valeur que l’on se donne (ex. je m’aime comme je suis).


Que ce soit à l’école ou à la maison, avoir une bonne confiance en soi permet aux enfants d’agir avec plus d’assurance. Voici quelques manières d’aider votre enfant à avoir confiance en lui, un peu comme lorsque vous avez tranquillement appris à votre enfant à marcher, à faire du vélo ou à nager…


1. Nouvelles expériences et autonomie. Les nouvelles expériences vécues par votre enfant sont propices aux apprentissages et au développement de compétences. Vous pouvez lui donner de petites responsabilités et le laisser faire des choix; c’est surtout l’occasion d’encourager son autonomie et de ne pas faire les choses à sa place.


2. Encouragements. Il n’y a rien de plus simple que de récompenser les efforts et les réussites de votre enfant en le félicitant régulièrement. La persévérance est alors à souligner plutôt que les résultats. Ainsi, votre enfant sera conscient de ses petites victoires et sera alors encouragé à continuer ou à recommencer. Vous pouvez lui rappeler ses qualités et ce dont il est capable.


3. Droit à l’erreur. La manière dont vous percevez l’erreur ou l’échec et dont vous en parlez à votre enfant a une influence sur sa confiance. Vous devez lui faire comprendre qu’il a droit à l’erreur et que tout le monde en fait. Souvent, les enfants pensent qu’ils sont les seuls à faire des erreurs et que cela ne devrait jamais arriver. Lorsque votre enfant fait une petite erreur, faites-lui comprendre que c’est tout à fait normal et qu’il a essayé. Tout en gardant une attitude positive, faites-lui savoir lorsque vous faites aussi des erreurs. Il y a très rarement des apprentissages sans erreurs!


4. Pas de comparaisons. Ne comparez pas les capacités ou les compétences de votre enfant avec celles d’une autre personne. Chaque individu est différent. C’est pourquoi il faut le comparer à lui-même. Les défis sont alors plus réalistes pour l’enfant. Dès lors, il pourra mieux voir les petites améliorations et avoir une meilleure confiance en lui et en ses forces. 


5. Modèle de confiance en soi. Vous êtes un modèle pour votre enfant au quotidien. Lorsque vous lui avez appris à faire du vélo, vous avez d’abord monté sur votre vélo (ou le sien!). Cette modélisation ne servait pas seulement à lui montrer comment se positionner; vous lui avez dit que cela allait prendre de la pratique, mais vous lui avez surtout dit qu’il allait être capable! Vous pouvez aussi être un modèle dans vos propres activités et verbaliser que vous en êtes capable.  


Ayez confiance en vous! ;)  


Article écrit par : Laurence Gauthier-Huot, blogueuse pour ORpair et étudiante en adaptation scolaire et sociale






0 vue

CONTACT

CONTACT

RÉGION DE THETFORD 

922, boul. Frontenac Est, Bureau 201,

Thetford Mines QC G6G 6H1 

 

T. 418 335-3746 ou 418 998-6251

F. 418 338-3746

 

RIVE-SUD DE QUÉBEC

1375, boul. Guillaume-Couture

Lévis, QC G6W 0P3

T. 418 998-6251

CLINIQUE VIRTUELLE EN MONTÉRÉGIE

T. 418 998-6251

COURRIEL

©2019 Clinique ORpair inc.  | Tous droits réservés 

icon_linkedin.png
icon_instagram.png
icon_facebook.png