top of page

Stimuler les préalables à la communication au quotidien

Dernière mise à jour : il y a 3 jours

Dans l’article de blogue Les préalables pour communiquer, vous pouvez en apprendre plus sur les aspects à développer pour que la situation soit favorable à l’émergence des premiers mots de votre enfant. Une fois que vous avez pris conscience de ces derniers, il peut être intéressant d’aborder le «comment», soit comment stimuler les préalables à la communication à l’aide d’activités du quotidien.


Voici donc des idées en rafale pour stimuler l’attention auditive, le pointage, les intentions de communication, le contact visuel, le tour de rôle, l’attention conjointe, le lien de cause à effet, la permanence de l’objet, la catégorisation, l’imitation verbale et motrice ainsi que la compréhension non verbale.


Comment stimuler l’attention auditive ?

  • La communication au quotidien : Tout simplement, appelez votre enfant par son nom. Lorsqu’il vous regarde à ce moment, félicitez-le !

  • L’heure des repas : Ce moment de la journée en est un bruyant. Profitez-en pour cogner une cuillère sur un chaudron pour voir comment votre enfant réagit. Si cela est possible, permettez-lui de faire le même bruit que vous venez de faire s’il semble intéressé.


Comment stimuler le pointage ?

  • La lecture «avant-dodo» : Lors de votre moment de lecture, on peut pointer ce que l’on voit en nommant l’objet (ex.: «C’est un poisson !»). On peut aussi amener l’enfant à pointer dans le livre de manière bienveillante.

  • À tous les jours : Vous pouvez pointer le plus possible ce que vous nommez. En modélisant le tout, cela amènera votre enfant à tenter le pointage à son tour.


Comment stimuler les intentions de communication ?

  • Le jeu : Cachez des objets nécessaires (ex.: Mettre le biberon dans une armoire, mettre son jouet préféré sur une tablette inatteignable, etc.) ou donnez à votre enfant un objet avec lequel il n'aime pas jouer.

  • Les activités : Interrompez une activité que votre enfant connaît et apprécie à un moment où elle se poursuit habituellement.

Comment stimuler le contact visuel ?

  • Le changement de couche : Établissez un contact visuel avec votre enfant pendant ce moment.

  • Avant le dodo: Vous pouvez faire une petite séance du jeu «coucou».


Comment stimuler le tour de rôle ?

  • L’heure des repas: Permettez à votre enfant de faire de simples tâches lorsque vous préparez les repas. Par exemple, offrez-lui de brasser à la main la préparation à muffins. Faites-le à tour de rôle en disant : «C’est à mon tour de brasser, c’est à ton tour de brasser».

  • À l'épicerie: Montrez à votre enfant que vous devez attendre votre tour dans la file d'attente à la caisse.

Comment stimuler l’attention conjointe ?

  • L'heure du coucher: Faites parler, chanter une peluche ou même raconter une brève histoire.

  • L'heure des repas: Partagez le même aliment avec votre enfant et alternez les bouchées. Avant de lui donner une bouchée, attirez son attention sur le contenu de la cuillère en disant « Miam ! » et en faisant une expression faciale.

Comment stimuler le lien de cause à effet ?

  • Les arts plastiques : Lorsque vous bricolez avec votre enfant, il est temps d’explorer que lorsqu’on trempe le pinceau dans la peinture, il est possible de mettre de la couleur sur une feuille par la suite. Vous pouvez explorer différents médiums : peinture, crayons de bois, crayons de cire, etc.

  • Le bain : Lorsque votre enfant est couvert de savon, vous le mouillez et il n’y a plus de mousse. Répétez ce moment en nommant ce que vous observez.


Comment stimuler la permanence de l’objet ?

  • L’heure du bain : Mettez de la mousse dans le bain. Plongez-y de petits jouets. L’enfant ne voit plus l’objet, mais tente de le chercher dans la mousse. Il trouve l’objet et comprend que même s’il ne voit plus l’objet, il est toujours existant.

  • La promenade en poussette : Lorsque vous croisez un arbre, cachez-vous derrière un petit instant et faites un bond pour que votre enfant vous revoie. NB: Il est toujours sécuritaire de garder un œil sur son enfant ou de s’assurer que l’endroit est sécuritaire.


Comment stimuler la catégorisation ?

  • Les repas : Lorsque vous déposez la nourriture dans l’assiette de l’enfant, vous pouvez nommer les catégories que vous voyez (ex.: le brocoli est un légume, la carotte est orange, etc.).

  • La routine : Lors de la routine, vous pouvez nommer les catégories que vous rencontrez (ex.: C’est l’heure de t’habiller. Tu mets tes pantalons, ton chandail et tes bas. Ce sont des vêtements.).


Comment stimuler l’imitation motrice et verbale ?

  • L'heure du bain: Pendant que vous donnez le bain à votre enfant, tapez dans l'eau dans le but qu'il vous imite.

  • La promenade en poussette: Pendant que vous faites une marche avec votre enfant, profitez-en pour reproduire les bruits de ce qui vous entoure. Par exemple, faites le bruit « vroum » lorsqu'une voiture passe près de vous, faites « pout pout » si quelqu'un appuie sur le klaxon et imitez le bruit des sirènes.

Comment stimuler la compréhension non verbale ?

  • La routine: Lorsqu'un enfant est habitué à une routine, nous pouvons penser qu'il comprend. Surprenez-le avec des consignes inhabituelles !

  • Les émotions : Mettez des mots sur les émotions du quotidien. Par exemple, vous pouvez dire : «Je [Maman] suis fâchée parce que j’ai fait un dégât. Je sens mon coeur battre fort. » Cela stimule non seulement la compréhension non-verbale, mais stimule aussi le développement socioaffectif de l’enfant. D’ailleurs, nous en parlons dans notre article de blogue s’intitulant Les émotions, une recette presque magique pour les apprivoiser ! Jetez-y un coup d'œil !

Cet article de blogue vous donne une foule d’idées de comment stimuler les préalables à la communication dans le quotidien. Cela vous montre aussi qu’il est possible de stimuler l’enfant sans devoir jouer avec lui pendant 30 minutes, chaque jour, assis à une table. Cette stimulation se fait au QUO-TI-DIEN et, surtout, dans le plaisir. Maintenant, vous pouvez employer ces idées pour rendre votre routine encore plus enrichissante pour vos bambins ! Ce sera un très beau cadeau que vous leur offrirez. Si vous avez encore des interrogations quant au développement langagier de votre enfant, nous vous invitons à explorer la section Orthophonie de notre blogue ou même à prendre rendez-vous avec nos orthophonistes qui se feront un plaisir de répondre à vos questions et de vous accompagner dans vos démarches.


Bonne découverte !


Article écrit par : Aurélie Lafontaine, éd. sp., B. Éd., candidate à la maîtrise en orthophonie






Sources


204 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page