top of page

Les consignes : Que mon enfant devrait-il comprendre ?

« Rémi, va mettre ton manteau, ta tuque et ton foulard avant de partir » ; « Julie, avant de mettre la table, peux-tu aller ranger ta chambre s’il vous plaît ? ». Ces consignes et questions peuvent sembler plutôt simples pour un adulte bien établi. Cependant, lorsque l’on donne des consignes ou lorsque l’on pose des questions à un enfant, il faut toujours se rappeler ce dont il est capable de comprendre pour qu’il soit en mesure de l’exécuter ou d’y répondre. Ainsi, cet article de blogue vise à distinguer les consignes en abordant leurs composantes et les attentes développementales s’y rattachant. Pour aller plus loin, vous trouverez juste ici un autre article de blogue qui traite des questions.


Enfant qui écoute les consignes

 

Les consignes - À quoi s’attend-on ?  

 

Vers 2 ans, on s’attend à ce qu’un enfant puisse : 

  • Comprendre, et donc répondre correctement, à une consigne comportant deux éléments reliés entre eux. Par exemple, « Lave ta pomme ». Ici, on a le premier élément, le verbe laver, qui est directement lié à l’objet, la pomme .

 

Vers 2-3 ans, on s’attend à ce qu’un enfant puisse : 

  • Comprendre, et donc répondre correctement, à une consigne comportant des notions spatiales comme « en haut, en bas, dedans, sur, sous, à côté, près de …». Il est à noter que cette habileté peut se développer jusqu’à 3-4 ans. 

 

Vers 3-4 ans, on s’attend à ce qu’un enfant puisse : 

  • Comprendre, et donc répondre correctement, à une consigne comportant trois éléments reliés entre eux. Par exemple, « Lave la pomme rouge ». Ici, on a le premier élément, le verbe laver, qui est directement lié à l’objet, la pomme. Il y a un troisième élément, car l’enfant doit choisir s’il lave la pomme rouge ou la verte. 

  • Comprendre, et donc répondre correctement, à une consigne comportant deux verbes. Par exemple, « Brosse tes dents et essuie ton visage ». 

 

À garder en tête à propos des consignes


Il est à noter que ce n’est que plus tard dans le développement que l’enfant va comprendre, et donc répondre correctement, à une consigne comportant une relation temporelle comme « avant de … » ou « après avoir … ». Par exemple, « Avant de vider ton sac, lave tes mains » ou même « Après avoir terminé ton coloriage, range tes crayons ». Cette information est importante à garder en tête, car, dans le milieu de garde, comme à la maison, il est « facile » d’utiliser ce genre de consignes… Il faut alors être vigilants, notamment lorsqu’on donne des consignes à un enfant ayant des difficultés au niveau de la compréhension.  

 

*Attention, il est important de se rappeler que les âges inscrits ici sont seulement vecteurs d’indication. Si jamais vous avez des questionnements plus précis concernant le développement de la compréhension de votre enfant, les orthophonistes de la Clinique ORpair se feront un plaisir de répondre à vos questions. Un « feeling » de parent n’est jamais trompeur ! 

 

Voilà donc un bref portrait en ce qui concerne les habiletés qu’un enfant âgé entre 2 et 5 ans devrait avoir en ce qui concerne la compréhension des consignes. N’hésitez pas à faire de petites expériences avec votre enfant pour voir jusqu'où il est en mesure d’aller.


Bonne découverte !

 


Aurélie Lafontaine, candidate à la maîtrise en orthophonie

Article écrit par : Aurélie Lafontaine, éd. sp., B. Éd., candidate à la maîtrise en orthophonie en collaboration avec Alex Ann Setlakwe, orthophoniste en partenariat avec la Clinique ORpair

 

Sources : 

  • Sylvestre, A. (2022). Développement normal du langage oral et écrit [notes de cours réservées aux étudiants à la maîtrise en orthophonie à l’Université Laval].

187 vues0 commentaire

Comments


bottom of page