top of page

L'importance de la richesse du vocabulaire !

Un vocabulaire bien développé chez l'enfant d'âge scolaire n'aura pas uniquement un impact positif sur la compréhension et l'expression orale de votre enfant, mais aura également des bienfaits sur ses habiletés de langage écrit (lecture et écriture).


Enfant dans une bibliothèque

En effet, un enfant qui possède un vocabulaire étendu et riche sera en mesure:

  • D'expliquer, de décrire et de raconter de façon plus précise grâce à l'usage de mots justes ;

  • De mieux comprendre les conversations, les explications en classe, les textes lus grâce à une meilleure compréhension des termes utilisés ;

  • D'écrire des phrases et des textes plus précis et plus élaborés ;

  • De lire de façon plus fluide. Et oui, un vocabulaire bien élaboré a aussi un impact sur la fluidité en lecture. En effet, les apprentissages et l'automatisation de la lecture s'appuient sur nos connaissances verbales. Pour lire très rapidement des mots, ceux-ci doivent être connus du lecteur. Ainsi, plus le vocabulaire est développé, plus la lecture aura la possibilité de s'automatiser, donc de s'accélérer.


Il est à noter que la lecture et le développement de la richesse du vocabulaire s'interinfluencent. En effet, il est aussi possible d'admettre que l'exposition à l'écrit (lecture), permet à l'enfant de développer son vocabulaire. En rencontrant des mots nouveaux dans les livres et en se questionnant sur la signification de ceux-ci, l'enfant enrichit son vocabulaire. Il peut également rencontrer une nouvelle signification pour un mot qu'il connaissait déjà, mais qui est utilisé dans un nouveau contexte (p. ex. : le mot "souris" est un animal, mais aussi un accessoire d'ordinateur). La lecture permet donc aussi de développer le vocabulaire!


Quoi faire pour stimuler le vocabulaire de mon enfant ?


Les livres sont une mine d'or afin d'exposer votre enfant à des mots plus complexes et plus littéraires. Lorsque des mots nouveaux pour l'enfant sont rencontrés lors de vos lectures, il est important d'utiliser des stratégies afin de tenter de trouver leur signification. Ces stratégies doivent être enseignées et montrées à votre enfant: observer les images, se fier au contexte, observer comment est construit le mot (mots de même famille, affixes), utiliser des outils tel que le dictionnaire, etc.


Lorsque vous faites la lecture à votre enfant, donnez-lui le bon exemple en faisant des pauses afin de réfléchir et de discuter ensemble sur le sens des mots et des expressions rencontrés. Encouragez votre enfant à le dire lorsqu'il ne connait pas un mot ou une expression lors de la lecture.


Il est important de suivre l'intérêt de votre enfant afin de stimuler sa motivation à connaitre de nouveaux mots. Par exemple, s'il aime les chansons, vous pouvez utiliser les textes de celles-ci et demander à votre enfant d'identifier les mots ou les expressions plus difficiles à comprendre. Sinon, vous pouvez utiliser des livres qui traitent de thématiques que votre enfant apprécie.


Il est important de garder en tête que tous les types de lectures qui suscitent l'intérêt et la motivation de votre enfant sont favorables à ses apprentissages! Que ce soit des livres, des encyclopédies, des BD, des romans, etc.


Activités pour augmenter la richesse du vocabulaire de votre enfant


  • Jouer au journaliste d'enquête: inviter votre enfant à prendre en note dans un cahier les mots nouveaux qu'il découvre lors de ses lectures;

  • Jouer à des jeux qui impliquent les mots: trouver un intrus parmi un choix de mots, trouver des synonymes ou des contraires à certains mots connus, trouver des mots qui débutent par un même son ou une même lettre, faire des chaines de mots (lien de sens).

  • À partir d'une histoire courte, un page d'encyclopédie, etc., regrouper quelques mots par "familles de mots" (chaud, chaudement, chaleur) ou par sens (hôpital, médecin, guérir).

Lorsque vous rencontrez un mot nouveau, portez une attention particulière à la forme sonore de celui-ci peut aider à mieux l'encoder (aider la mise en mémoire) et à le relier plus facilement à sa signification ainsi qu'à sa forme écrite. Vous pouvez donc nommer le premier son du mot, parler de sa longueur (nombre de syllabes), évoquer des mots qui débutent par le même son ou par la même lettre que le mot nouveau. Vous pouvez également regrouper ces mots nouveaux avec des mots de même famille ou des mots reliés par le sens afin de mieux les intégrer au vocabulaire déjà connu.

Valérie Thivierge, orthophoniste en partenariat avec la clinique ORpair

Article rédigé par Valérie Thivierge, orthophoniste, et révisé par Alex Ann Setlakwe, orthophoniste, en partenariat avec la clinique ORpair

285 vues0 commentaire
bottom of page