top of page

Idées de jeux pour rendre la fin de semaine de Pâques amusante et stimulante !

La fin de semaine de Pâques est un moment de l’année lors duquel on se réunit en famille pour passer un moment agréable. Manger du chocolat, faire une chasse aux œufs et regarder des films sont des activités traditionnelles de cette fête. D’ailleurs, à la Clinique ORpair, nous nous sommes inspirées du thème de Pâques pour vous proposer une foule d’activités éducatives. Ces activités sont des adaptations de celles traditionnelles ou sont des nouveautés sorties de notre « cocologie » !


Il est important de mentionner que ces activités peuvent être adaptées aux tout-petits comme aux plus grands. Pssst… à la toute fin de cet article, nous vous réservons une belle surprise clé en main à télécharger et à utiliser avec l’une des activités proposées. Bonne découverte !


La chasse aux œufs revisitée !


La chasse aux œufs revisitée s’agit d’une version améliorée de la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques. Comment faire ? Il s’agit de procéder de la même façon que pour la chasse aux œufs, mais, avant de les cacher, vous insérez une devinette/ un mime/ une charade à l’intérieur de l'œuf. Cela rendra l’activité ludique et permettra de stimuler par ailleurs la compréhension des consignes qui est une composante importante de la sphère langagière du développement humain. Vous êtes en panne d’idées pour les devinettes ? Bonne nouvelle ! Un fichier téléchargeable avec une foule d’idées de devinettes/ mimes/ charades vous attend à la fin de votre lecture.


Peindre des œufs !


Peindre des œufs est une activité classique du temps de Pâques. Pourquoi ne pas en profiter pour travailler les fameuses frises ? Par exemple, l’enfant peut décider de faire un point bleu, un point rose, un point bleu, un point rose… Il peut aussi décider de faire un oeuf rayé vert, orange et jaune en alternance. Bref, l’idée est de laisser l’enfant être créatif tout en stimulant cette composante de la sphère cognitive du développement humain.


Ajouter de la magie lors du brunch de Pâques !


Lors du brunch de Pâques, il est permis de faire de petites folies et d’accorder le droit à vos enfants de décorer leur crêpes avec du chocolat, de la crème fouettée et des bonbons. Cependant, ce moment peut vite tourner au vinaigre si vos enfants se chicanent sur les ingrédients par peur de manquer de nourriture. Profitez-en pour leur faire pratiquer le tour de rôle, en permettant à chacun de déposer sur sa crêpe la garniture qu’il désire en premier. Par le fait même, vous venez favoriser un bon développement de la sphère socioaffective du développement humain.


Des histoires de théâtre !


Bien évidemment, plusieurs albums jeunesse qui abordent le thème de Pâques sous plusieurs facettes existent déjà. Cependant, il n’y a rien comme inventer sa propre histoire pour laisser aller son imagination. Pourquoi ne pas laisser vos enfants vous impressionner lors de la mise en scène de leur histoire sous forme de pièce de théâtre ? Sortez les costumes et laissez vagabonder les idées les plus farfelues les unes que les autres que vos enfants emmagasinent dans leur petit cerveau !


Cuisiner des cupcakes de Pâques !


La cuisine est un moment idéal pour stimuler le développement global. En effet, il est utile pour l’enfant de cuisiner, car il se pratique à manipuler les fractions, les additions, les soustractions. Pensez à doubler la recette pour imposer un défi supplémentaire à votre enfant.


De plus, cuisiner permet à l’enfant de suivre des consignes. Profitez-en pour lui en donner une simple et ensuite une complexe. Cela fera travailler sa mémoire tout comme sa compréhension des consignes. Si jamais vous optez pour faire cette activité avec plus d’un enfant, vous favorisez aussi des bonnes habitudes de partage des tâches. À la toute fin, décorez ces beaux petits gâteaux et offrez-en aux membres de votre famille élargie !



J’ai… qui a ?


Le principe de ce jeu est simple et peut être effectué à toute heure de la journée. Il s’agit de commencer votre phrase par « j’ai » en nommant quelque chose que l’on possède. Par exemple, on peut dire « j’ai un œuf de Pâques rose dans mes mains ». Par la suite, on complète notre phrase avec « qui a ? ». Dans cet exemple, on pourrait dire « qui a un œuf de Pâques bleu ? ». Ainsi, la personne qui a un œuf de Pâques bleu dans ses mains répond en disant « j’ai un œuf de Pâques bleu » et continue en posant une question qui commence par « qui a ? ». Le jeu se poursuit jusqu’à ce que vous soyez à court d’idées. D’ailleurs ce jeu est excellent pour stimuler plusieurs fonctions exécutives comme la flexibilité, l’inhibition, la mémoire, etc.


Plusieurs activités vous ont été proposées pour rendre votre fin de semaine de Pâques des plus agréables. Bien évidemment, plusieurs autres idées sont aussi excellentes : faire du bricolage, chanter des comptines, faire du coloriage, etc.


D’ailleurs, il ne faut pas se mettre de pression à cet égard. Cette fin de semaine doit rester légère pour vous et vos enfants. Si jamais vous êtes intéressés par notre Chasse aux oeufs revisitée, c’est ici que vous devez cliquer pour avoir accès au fichier téléchargeable.



Joyeuses Pâques !


Article rédigé par Aurélie Lafontaine, éducatrice spécialisée et candidate à la maîtrise en orthophonie

1 087 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page