top of page

Le bégaiement développemental : FAQ

Qu’est-ce qui cause le bégaiement développemental ?


Le bégaiement est d’origine multifactorielle, mais une origine génétique est fréquente. Cela signifie que si un membre de votre famille (proche ou éloignée) bégaie ou a déjà bégayé dans le passé, votre enfant est plus à risque de bégayer aussi. La gêne, la nervosité, le tempérament de l’enfant et les problèmes affectifs ne causent pas le bégaiement, mais certains facteurs peuvent contribuer à amplifier le bégaiement.


Enfant qui bégaie


Est-ce qu’un évènement marquant (ex : mauvaise chute, déménagement, etc.) peut être à l’origine du bégaiement ?


Non. Il est possible que le bégaiement apparaisse de manière soudaine suite à évènement précis. Cet évènement peut avoir déclenché le bégaiement, mais n’est en aucun cas la cause de celui-ci. Cela signifie que, sans l’arrivée de cet évènement précis, le bégaiement serait surement apparu à un moment ultérieur. 

 


Mon enfant bégaie, est-ce que ça veut dire qu’il va bégayer toute sa vie ?


Pas du tout ! Plusieurs enfants traverseront une période de bégaiement pendant l’âge préscolaire et, parmi ceux-ci, environ 65 à 80% vont récupérer une parole normale de façon naturelle, c’est-à-dire sans intervention. C’est ce qu’on appelle le bégaiement transitoire. Habituellement, le bégaiement transitoire apparait à l’âge préscolaire (entre 2 et 4 ans). La résolution du bégaiement se fait généralement dans les 12 mois suivant son apparition, après quoi la probabilité que le bégaiement disparaisse naturellement (sans aide) diminue significativement.

 


À quel moment je devrais envisager de consulter en orthophonie ?


Dès que vous êtes inquiets.


Une consultation avec une orthophoniste pourra vous proposer différentes avenues et vous aider à faire un choix éclairé, en plus de vous donner des conseils d’actions à faire au quotidien pour améliorer la fluidité de votre enfant.


Si le bégaiement apparait après 4 ans.


Il est plus rare que le bégaiement disparaisse naturellement lorsqu’il apparait après cet âge. Il est donc recommandé de consulter rapidement en orthophonie pour obtenir du soutien.


Si le bégaiement est apparu avant 4 ans et que…


  • Un des membres de votre famille bégaie encore à ce jour.

  • Le bégaiement est apparu depuis plus de 6 mois.

  • Votre enfant est inconfortable ou évite de parler dans certaines situations à cause de son bégaiement (ou toute autre émotions négatives reliée à la présence de bégaiement).


Qu’est-ce que je peux faire pour aider mon enfant qui bégaie ?


  • Vous placer à la hauteur de votre enfant et prendre le temps de l’écouter lorsqu’il vous raconte quelque chose. Il sentira qu’il peut vous parler sans se sentir pressé et cela favorisa une parole plus fluide.

  • Évitez les commentaires du type « prends ton temps » ou « respire avant de parler ». Ce genre de commentaire risque davantage d’ajouter un stress à la situation de communication et donc d’augmenter le bégaiement.

  • Évitez de poser trop de questions à votre enfant dans l’échange. Faites plutôt des commentaires sur ce qu’il vous raconte. Cela fait en sorte qu’aucune réponse précise et attendue, ce qui réduit la pression sur la parole de l’enfant.

  • Le laisser terminer son moment de bégaiement, sans l’interrompre. Lorsque votre enfant bégaie, il sait généralement ce qu’il veut dire. Laissez-le terminer sa phrase, cela évitera de le décourager.

  • Ralentissez votre propre rythme. Parlez moins vite et introduisez des longues pauses entre les tours de parole pour lui montrer que vous n’êtes pas pressé dans le temps.

  • Si vous sentez que votre enfant est conscient de ses difficultés, rassurez-le et parlez-en avec lui, cela contribuera à diminuer la pression sur ses épaules.




Alex Ann Setlakwe, orthophoniste

Article rédigé par Alex Ann Setlakwe, orthophoniste en partenariat avec la clinique ORpair


Sources :


187 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page