top of page

L’ABC de la conscience phonologique

Dernière mise à jour : 9 avr.

La conscience phonologique est une habileté qui gagne à être travaillée, et ce, en bas âge. Et oui, cette habileté, qui sera enseignée aux enfants de façon plus explicite lors de la maternelle et la première année du primaire, peut aussi être travaillée avec les enfants d'âge préscolaire.


Enfant qui travaille la conscience phonologique

La conscience phonologique est l'habileté à percevoir que les mots sont constitués de syllabes et de sons. Les lacunes notées à ce niveau en jeune âge (1ère année) sont prédictives de difficultés de décodage et de reconnaissance des mots écrits ((Torgesen, Wagner & Rashotte, 1994) dans la formation d’Anaïs Deleuze).


C'est pourquoi il est important de miser sur le développement de cette habileté précocement. En bas âge (0-3 ans), les chansons et comptines, qui contiennent un rythme et des rimes, permettent aux enfants de développer leur traitement phonologique (des sons), donc leur conscience phonologique. Les exposer régulièrement à celles-ci est donc un excellent début. En vieillissant, davantage d'activités peuvent être effectuées avec les enfants afin de stimuler la conscience phonologique:


3-4 ans:

  • Compter le nombre de syllabes présent dans les mots en tapant des mains par exemple (château → châ + teau, 2 syllabes)

  • Nommer une syllabes présente dans un mot (dans le mot château, j'entends /to/)

4-5 ans:

  • Coller des syllabes pour former un mot (si je colle /cha/ à /to/, j'entends le mot "château")

  • Séparer les mots en syllabes (dans le mot "château", j'entends les syllabes /cha/ et /to/)

  • Trouver des mots qui riment (château et manteau riment, car j'entends /o/ à la fin des deux mots)

5-6 ans:

  • Trouver des mots qui débutent par le même son (château et chaudron commence par le même son, le son /ch/)

  • Coller des sons pour former des mots (Si on colle les sons /ch/, /a/, /t/, /o/, on obtient le mot château.

  • Séparer les mots en sons (dans le mot château, j'entends les sons /ch/, /a/, /t/ et /o/)





(SOURCE : Lefebvre, P. et Bergeron-Gaudin, M.-È. (2020))


Pour ce faire, vous pouvez utiliser des jeux appréciés de votre enfant qui nécessitent l'utilisation de mots tels que les jeux de cherche et trouve ou les devinettes. Les images de livres ou de casse-têtes peuvent aussi être de bonnes inspirations de mots à utiliser.



À tous âges, iI est important de respecter certains principes lorsqu’on souhaite stimuler la conscience phonologique auprès d’un enfant. En voici quelques-uns* :


  • Donner plusieurs exemples de ce qui est attendu de l’enfant afin qu’il comprenne le principe avant de les questionner (exemple : « Dans le mot chapeau, j’entends 2 syllabes; cha-peau. Et toi dans le mot bateau, combien entends-tu de syllabes? Nous allons le faire ensemble. »)

  • Au départ, utiliser un support visuel peut être aidant (exemple: taper dans les mains ou sur le bras à chaque syllabe). Vous pouvez même être plus créatifs et proposer des activités ludiques (exemples: sauter dans des cerceaux ou utiliser des blocs ou des étampes pour compter ou séparer des sons). L’important est de toujours prioriser le plaisir.

  • Évidemment, les jeunes enfants ne savent pas lire et écrire. Les activités sont donc uniquement faites à l’oral (verbalement). Toutefois, vers 5-6 ans, faire ces activités en appui avec des lettres et des mots écrits a un impact positif et aide les enfants à faire le lien entre les sons entendus et les lettres que nous devons utiliser. Ainsi lorsque l’enfant sépare un mot en sons ou en syllabes, il est recommandé d’écrire ceux-ci sur une feuille ou un tableau blanc afin que l’enfant voit comment le mot s’écrit. Lorsque votre enfant connaît bien les correspondances, il peut lui aussi écrire les mots avec votre soutien.

* Ces listes ne sont pas exhaustives. :) Un suivi personnalisé en orthophonie pourrait être nécessaire si la conscience phonologique représente un grand défi pour votre enfant. Les orthophonistes de la clinique ORpair se feront un plaisir de vous accompagner selon les besoins spécifiques de votre enfant. 😊

☎ 418 998-6251 | info@cliniqueorpair.com



Marika Beaudoin Landry et Valérie Thivierge, orthophonistes

Article rédigé par Marika Beaudoin Landry et Valérie Thivierge, orthophonistes en partenariat avec la Clinique ORpair


Sources

  • Deleuze A. (2023, 9 et 10 février). Enfants présentant des troubles du langage écrit: baser son intervention orthophonique sur les données probantes (module 1).

  • Lefebvre, P. et Bergeron-Gaudin, M.-È. (2020). L'éveil à la lecture et à l'écriture. Édition CHU Sainte-Justine.

379 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page