top of page

Comment favoriser une estime de soi positive ?

Dernière mise à jour : 18 avr. 2023

L’estime de soi est un sujet de plus en plus abordé sur les différentes plateformes et dans les différentes recherches. En effet, plusieurs connaissances sont maintenant déployées à ce sujet et, dans cet article de blogue, vous en apprendrez davantage sur la définition de l’estime de soi, les manifestations qui distinguent une estime de soi positive de celle plutôt négative ainsi que quelques trucs à appliquer au quotidien pour favoriser une estime de soi positive chez les enfants.


Qu’est-ce que l’estime de soi ?


L’estime de soi est décrite de différentes façons selon les modèles disponibles à ce jour. Cependant, tout le monde s’entend pour dire que l’estime de soi est la perception que nous avons de nous-mêmes. En d’autres mots, c’est l’écart qui se trouve entre le soi réel (comment nous sommes réellement, objectivement) et le soi idéal (comment nous voudrions être). Vous comprendrez alors que plus l’écart entre ces deux composantes est petit, plus l’estime de soi de la personne est positive, grande. Le contraire est aussi valable. Pour certains auteurs, l’estime de soi serait composée :


Du sentiment de sécurité

Ce sentiment est développé lorsque le parent fait preuve de CONSTANCE et de COHÉRENCE au quotidien. On peut donc faire plusieurs liens entre le style d’attachement de l’enfant ainsi que le développement de son estime de soi.


De l’identité positive

Cet aspect passe par la connaissance de soi et par la reconnaissance des forces et faiblesses de l’individu par son parent.


Du sentiment d’appartenance

Ce sentiment est favorisé lorsque l’enfant entretient des relations riches et positives avec différentes personnes.


Du sentiment de compétence

Ce sentiment vient du fait que l’enfant prend conscience de ses capacités et de ses défis.


Ces différentes composantes peuvent être stimulées au quotidien et vous trouverez quelques idées de comment vous y prendre à la fin de cet article.


Comment savoir si mon enfant a une estime de soi plus positive ou négative ?


Cette question en est une légitime. Effectivement, on veut le meilleur pour son enfant. Il est donc normal de se poser des questions à ce niveau. Voici donc un tableau résumé des manifestations que l’on peut retrouver pour les deux types d’estime de soi :


Estime de soi positive

Estime de soi plutôt négative

-Se considère comme une personne ayant de la valeur

-Craint l’échec (moins enclin à essayer la nouveauté)

-A une bonne connaissance de soi

-Se sent honteux et déçu

-Accepte les compliments

-Se préoccupe beaucoup de son image

-Sait faire preuve d’affirmation de soi

-Se sent exclu (relations difficiles)

-Accepte ses qualités comme ses défis

-Reçoit la critique de manière catastrophique

-S’attribue ses propres réussites

-Reste sur la défensive

-Demande de l’aide

-Demande difficilement de l’aide

Effectivement, ceci est un tableau résumé et n’est donc pas exhaustif. Sachez aussi qu’une personne peut présenter des caractéristiques des deux colonnes. C’est normal ! Aussi, comme l’estime de soi est en fait notre perception de nous-même, notre estime peut varier plusieurs fois au courant de la vie. Le point positif à cela est que l’on peut toujours travailler pour avoir une meilleure estime de soi !


Utiliser le quotidien pour favoriser l’estime de soi


Voici en rafale une foule d’idées à mettre en place au quotidien pour favoriser une bonne estime de soi :

  • Soulever les forces de l’enfant en effectuant des commentaires précis (ex.: Wow Thomas, tu es patient ! Je vois que tu as pris ton temps pour enfiler la bille sur le fil.);

  • Offrir une routine stable et prévisible (Vous voulez savoir Qu’est-ce qu’une bonne routine ? Cliquez ici pour lire un article de blogue à ce sujet);

  • Favoriser l’autonomie chez l’enfant;

  • Faire vivre des réussites à l’enfant en adoptant des attentes réalistes;

  • Miser sur le processus plutôt que sur le résultat (ex.: Bravo Charlie, je vois que tu as fait tous tes devoirs et que tu es prête pour ton examen.).


En conclusion, il est important de considérer comme très important le développement d’une estime de soi positive chez les enfants. D’ailleurs, cet aspect du développement socioaffectif serait reconnu comme l’un des facteurs de protection les plus déterminants pour la santé mentale des jeunes. Maintenant, essayez de mettre en pratique un truc cette semaine pour favoriser l’estime de soi de votre enfant !


Article écrit par : Aurélie Lafontaine, éducatrice spécialisée et étudiante à la maîtrise en orthophonie


Sources

  • Deslauriers, S. (2021). L’estime de soi, un facteur de protection pour la santé mentale dans le cadre du Grand rassemblement en santé mentale (2021).

  • Fondation Jeunes en Tête. (s.d.). Le développement d’une saine estime de soi.

  • Papalia, D. E., Martorell, G. (2018). Psychologique du développement de l’enfant (9e édition). Chenelière Éducation.

  • Thibault, M. (2019). L’estime de soi. Département de psychologie et d’orientation de l’Université de Sherbrooke.


285 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page