top of page

Comment survivre (et même prendre plaisir) aux vacances des Fêtes ?

Vous avez été plusieurs à lire et à apprécier notre article de blogue s’intitulant « Comment survivre (et même prendre plaisir) aux vacances d’été ? » dans lequel nous avons traité des sujets suivants : l’arrivée des vacances qui apporte des comportements dérangeants, comment réduire les risques de débordement et l’élément clé pour s’enlever une part de stress pendant ce moment de l’année. Ainsi, nous avons pensé adapter ce concept à la période des fêtes qui arrive plus rapidement qu’on ne le pense ! Ce moment où la magie s'installe, où les lutins font 1000 et une bêtises et où le rouge et le vert arborent chacune des vitrines peut être synonyme de pur plaisir ou de pur cauchemar ! Dans cet article, nous parlerons des concepts de routine et de flexibilité ainsi que de la manière de saupoudrer de la magie en ce moment de l’année. De plus, il y a partage d’un truc ULTIME pour favoriser une bonne dynamique pour la période des fêtes (mais aussi pour l’année au grand complet). 



En qui cuisine des biscuits de Noël


Dois-je garder la même routine ou faire preuve de flexibilité pendant les vacances des Fêtes ? 


Si vous êtes un(e) adepte de notre blogue, vous savez à quel point nous accordons de l’importance aux routines (Pssst ! En cliquant sur le lien ci-après, vous pourrez lire un article à ce sujet : « Qu’est-ce qu’une bonne routine ? »). Cependant, lors de la période des fêtes, il est normal de se demander : « Dois-je garder ma routine ? », « Est-ce que je dois me créer une nouvelle routine du temps des fêtes ? », « Comment rentrer toutes les activités de Noël dans ma routine ? ». Bref, il est tout à fait normal de se poser ce genre de questions.


Malheureusement, il n’y a pas de recette magique à cet égard.


Cependant, on peut prendre un moment avec l’enfant et lui nommer qu’il se peut que, dans les prochains jours, il y ait des changements dans sa routine. Si cela ne suffit pas à sécuriser l’enfant, il est possible de lui nommer qu’on va lui dire, le matin même, s’il y a des changements dans sa routine. Par exemple, le 25 décembre, on pourra dire à l’enfant qu’il peut garder son pyjama tout le matin et non pas se changer immédiatement après le déjeuner. Comme les enfants apprennent bien par des concepts concrets, vous pouvez lui expliquer que, pendant le temps des fêtes, nous devons utiliser des petits élastiques flexibles pour déplacer, ajouter ou enlever des événements de notre horaire. Vous pouvez même prendre de vrais élastiques pour entourer les images de votre routine que vous devez déplacer. D’une autre part, vous pouvez agir aussi de modèle en adoptant une attitude de lâcher-prise en laissant tomber une brassée de lavage ou la préparation d’un repas digne du guide alimentaire canadien ! Il faut relaxer pendant cette période des fêtes.    


Comment mettre de la magie ? 


Bien évidemment, il y a plusieurs moyens de saupoudrer de la magie lors du temps des fêtes. D’ailleurs, saviez-vous que nous avons déjà deux articles de blogue à ce sujet sur notre blogue ? Et oui ! Dans un de ceux-ci, nous abordons 6 idées pour cultiver la magie de Noël avec les enfants. Dans l’autre, nos professionnelles se sont allié pour vous partager des activités de Noël gratuites à imprimer. Voici les ressources que la Clinique ORpair vous offre, mais nous vous invitons aussi à laisser aller votre imagination.


Voici donc d’autres idées pour rendre votre temps des fêtes féérique : 

  • Emballez les livres que vos enfants possèdent (vous pouvez en glisser un ou deux nouveaux !) et faites-en un calendrier de l'avent ! Les enfants seront excités par le fait de déballer une « surprise » chaque jour. Pourquoi ne pas en profiter pour rendre cette période encore plus riche pour l’enfant ? Prenez connaissance de l’article de blogue Les livres, pourquoi les orthophonistes en parlent-elles tant ? pour en apprendre davantage. 

  • Faites jouer de la musique de Noël pendant tout le mois de décembre (avant aussi, c’est permis !) lorsque vos enfants sont en période de jeu libre. La musique est un bon moyen pour : relâcher le stress, augmenter le plaisir, favoriser l’imitation motrice et verbale, etc. D’ailleurs, on parle des périodes de jeu libre, pourquoi est-ce important d’en laisser aux enfants? dans cet article.

  • Cuisinez des recettes à servir aux invités avec vos enfants. La cuisine est un excellent moment stimulant pour vos enfants, car cela permet de parler des quantités, d’attendre son tour, de mettre des mots sur nos actions, etc. 


Bien évidemment, partez des intérêts de vos enfants pour trouver des activités qui vont leur plaire. Ces moments en tête-à-tête avec vos enfants permettront de remplir le petit réservoir d’amour dont ils disposent. En remplissant ce réservoir, les « maman, je ne sais pas quoi faire ! » ou « papa, je m’ennuie » risque de diminuer par le fait même. Ceci dit, il faut être PLEINEMENT disposé lorsque l’on participe à ces moments de bonheur. Laissez votre cellulaire et vos courriels de côté pendant 15 minutes pour en profiter pleinement avec votre enfant, c’est un moment de connexion coeur à coeur.


Truc ULTIME !


Vickie Bois, psychoéducatrice, propose dans son webinaire de faire un « conseil de famille ». Ce dernier se déroule avant le début de la période des fêtes. On se fait couler un petit chocolat chaud que l’on boit en famille et on discute de comment on voudrait que notre temps des fêtes se déroule. Alors, à tour de rôle, chaque membre de la famille doit nommer à quoi ressemblerait ses vacances idéales à l’aide de trois souhaits (par exemple) qu’il aimerait réaliser pendant ce temps. L’idée est de ne pas freiner les idées. Si jamais les idées proposées sont trop farfelues (par exemple : je veux faire le tour du monde !), on questionne l’enfant sur le « pourquoi » il aimerait faire cela. Par exemple, s’il répond que c’est parce qu’il aimerait partir à la découverte, on peut tenter de répondre à ce besoin d’une autre façon, soit en partant à la découverte de son quartier à l’aide d’énigmes que nous aurons préalablement préparées.  


Maintenant que nous avons discuté de la rigueur versus la flexibilité à avoir pendant le temps des fêtes en plus des trucs pour cultiver la magie pendant le temps des fêtes, il est temps d’aller terminer votre tâche préférée, soit celle d’emballer les cadeaux de Noël comme un vrai petit lutin !


Joyeuses fêtes de la part de toute l’équipe ORpair !


Aurélie Lafontaine, éducatrice spécialisée

Article écrit par : Aurélie Lafontaine, éd. sp., B. Éd., candidate à la maîtrise en orthophonie 


Inspiration provenant de l’atelier SOS changement de Vickie Bois, psychoéducatrice, intitulé « Climat familial - Comment améliorer la dynamique familiale lors des vacances des fêtes ». 


216 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page